Centre Afrique centrale et de l’est

caret-down caret-up caret-left caret-right
Responsables

Samuel Bowong, Université de Douala
sbowong_AT_gmail.com

Adresse

Département d’informatique
Faculté des Sciences | Université de Yaoundé 1
B.P. 337, Yaoundé, Cameroun
www.uy1.uninet.cm/

Présentation du centre

Le centre Afrique Centrale, créé en 2009, est l’un des 5 centres de l’UMI UMMISCO. Le secrétariat est implanté au Département d’Informatique de la Faculté des Science de l’Université de Yaoundé I, avec une dizaine d‘enseignants-chercheurs, une dizaine d’assistants non docteurs et une trentaine de doctorants répartis dans les universités de Yaoundé I, Douala, Dschang et Maroua, ainsi qu’à l’IRAD (Institut de Recherche Agricole pour le Développement). Le centre est devenu en neuf ans d’existence un véritable laboratoire avec une forte activité de recherche tournée vers les défis sociétaux et les problèmes de développement dans la sous-région. Il a fortement contribué à la création d’un corps de connaissance et d'une expertise nationale par l’organisation d’écoles de perfectionnement et d’ateliers et à l’instauration et/ou à la consolidation de curricula relatifs à l’enseignement de l’informatique et des biomathématiques dans les universités de la sous-région. Il a aussi eu un rôle de formation et de transfert des connaissances en ce qui concerne l’utilisation des outils et modèles mathématiques et informatiques. Le centre est organisé autour de 3 groupes de travail, à savoir, Groupe de Recherche Informatique et Mathématiques Camerounais pour l’Epidémiologie (GRIMCAPE)Groupe de Recherche en Informatique et Mathématique CAmerounais Pour l’Epidémiologie (IDASCO) et SAM.

L’implantation principale du centre se trouve à la Faculté des Sciences de l’Université de Yaoundé 1. Des implantations secondaires existent dans les universités de Douala, Dschang, Maroua et Ngaoundéré

Thématiques de recherche

  • Modélisation et simulation des systèmes complexes
  • Sciences des données, Intelligence Artificielle
  • Dynamique de population
  • Génie logiciel pour la modélisation et l’IA
  •  

Axes de recherche

  • Systèmes de surveillance environnementaux et épidémiologiques
  • Extraction de connaissances pour l’analyse des interactions/ échanges sociaux
  • Modélisation mathématique et informatique pour le contrôle des maladies infectieuses
  • Modélisation, analyse et contrôle en épidémiologie pour l’agriculture tropicale
  • Utilisation des réseaux de neurones pour la découverte de modèles
  • Langages et outils métiers pour la modélisation
  •  

Collaborations

  • Collaborations Nationales
    • Institut Pasteur du Cameroun
    • Institut  de Recherche Agricole pour le Développement (IRAD) du Cameroun
    • Programmes nationaux de lutte contre la Paludisme, Tuberculose, VIH/SIDA,  Schistosomiase
    • LMI DYCOFAC (Dynamique des Eco-systèmes Continentaux d’Afrique Centrale)
    • JEAI RELIFORME (Réponse du Littoral Camerounais aux Forcages Océaniques Multi-Echelles)
    • CUD (Communauté Urbaine de Douala)
  • Collaborations Internationales
    • UMMISCO-Sénégal (thèses en co-tutelles)
    • Biocore, INRIA Sophia Antipolis-France
    • RMOD, INRIA Lille
    • DiverSE, INRIA Rennes
    • Google AI, Ghana
    • UMR Eco&Sols (IRD, CIRAD, INRA)
    • UMR AMAP (botAnique et Modélisation de l’Architecture des Plantes et des végétations), CIRAD Montpellier
    • Université de Prétoria, Afrique du Sud
    • Université de Stellenbosch, Afrique du Sud 
  •  

Dynamique Scientifique

  • Nombre de publications indexées: 12 / an
  • Nombre de missions entrantes: 2 / an
  • Nombre de missions sortantes: 10 / an
  • Nombre de projets financés: 7 / an
  • Nombre d’écoles d’été et ateliers organisés: 2 / an
  • Participation à 10 formations de Master
  • Encadrement de 15 thèses de doctorat par an